Les bienfaits des massages énergétiques pratiqués par les anciens

L’histoire nous démontre que les bienfaits des massages existent depuis les temps les plus anciens. Ils étaient couramment pratiqués par les grecs, indiens et chinois.

C’est aux Grecs que nous devons le terme « massage » (massein) qui signifie « pétrir ».

Chez les Romains, le massage n’avait pas de véritable connotation scientifique. On le pratiquait plutôt dans les thermes, stades, salles de repos, gymnases et ateliers de massage.

C’est seulement au XIXème siècle que le terme de « massage » est adopté en France, ainsi que le nom des techniques qui le composent (pétrissage, friction, vibration, etc).

En 2700 avant J.-C, le Chinois KONG FU fait une liste des différentes techniques du massage et des exercices de gymnastique utilisés dans la pratique chinoise des arts martiaux « pour favoriser l’harmonie entre les facultés intellectuelles et les différentes parties du corps afin que l’âme ait un serviteur puissant et fidèle ». Le massage fait ainsi partie des plus anciennes méthodes thérapeutiques d’Extrême-Orient, avec la pharmacopée, l’acupuncture et la moxibution.

Dans l’ancienne Egypte, certains papyrus dont celui d’Ebers et fresques attestent que les égyptiens se prodiguaient des massages avec des onguents.

En Inde, les fondements de l’ayurvéda remonteraient  entre 5000 ans et 6000 ans env.

Issu de la période védique.

CHARAKA, le père  fondateur de l’Ayurvéda, intègre  le massage du corps aux thérapies ayurvédiques. Il est destiné à pousser les toxines vers le système digestif et donc à l’élimination.

Dans tous les traités médicaux ayurvédiques, le massage apparaît non seulement en tant que thérapie corporelle, mais surtout en tant que pratique d’hygiène de vie au quotidien

En Inde, toute la société pratique le massage ayurvédique.

Me contacter

Je ne suis pas là pour le moment. Mais vous pouvez m'envoyer un email et je reviendrais vers vous, dès que possible.

Not readable? Change text. captcha txt